Acquisition d'un bien immobilier ancien

Les avantages et risques d’acquérir un immobilier ancien

L’achat d’un bien immobilier n’est pas une décision à prendre à légère. Il s’agit d’un investissement de vie. La question budgétaire est souvent le problème d’un acquéreur, car il ne dispose pas des moyens de ses souhaits. Toutefois, l’achat d’un immobilier ancien est synonyme d’avantage avéré. Découvrez dans ce guide les avantages et les risques d’acquérir un immobilier ancien.

Pourquoi acheter un immobilier ancien ?

Acquérir un bien immobilier ancien

L’achat d’un immobilier ancien s’agit des maisons individuelles ou des appartements qui ont fait l’objet d’une première mutation. Les travaux de ces types d’immobiliers ont également été achevés depuis plus de 5 ans auparavant.

Acquérir un bien immobilier ancien présente plusieurs avantages, à savoir :

  • les avantages relatifs au bien,
  • les avantages économiques.

Les atouts de l’immobilier ancien

Lorsqu’on parle d’un achat immobilier, il s’agit notamment de la possibilité de visualiser le bien dans son entier.

À l’inverse d’un logement acheté sur plan, vous pouvez visiter la propriété de votre choix dans tous les recoins. Ainsi, vous pourrez constater les travaux et les aménagements nécessaires. Acheter dans l’ancienne offre plus de sécurité, car aucune surprise n’est risquée en termes de finitions et d’installations.

De plus, en investissant dans un immobilier ancien, vous avez un plus vaste choix comparé au neuf. Vous avez la possibilité de considérer des biens dans n’importe quel quartier même dans les zones centrales des grandes agglomérations. Les constructions neuves dans ces quartiers sont rares, voire inaccessibles.

En décidant d’acquérir un immobilier ancien, vous pouvez dénicher des biens d’exception et pleins de charme.

Les avantages économiques d’acquérir un immobilier ancien

Acheter un mobilier ancien permet de bénéficier d’avantages économiques :

  • Un bien immobilier ancien est 30 % moins cher qu’un neuf pour des mêmes types de bien, un même environnement et une même surface.
  • Un bien ancien est susceptible de voir sa valeur augmenter plus rapidement.
  • Un logement ancien est plus accessible, car il ne respecte pas autant de normes qu’un neuf.

En somme, les chances de plus-value sont plus importantes dans un immobilier ancien. Sinon, vous pouvez également songer à effectuer un achat à plusieurs d’un bien immobilier.

La fiscalité dans un immobilier ancien

L’achat d’un immobilier ancien n’offre pas d’avantages fiscaux par rapport à un investissement dans le neuf. Toutefois, vous pouvez bénéficier de certaines aides même si les critères d’attribution sont plus limités. Les aides en question comprennent :

  • Le prêt à taux zéro pour l’immobilier ancien. La condition est de réaliser des travaux dont le coût représente 25 % de la somme totale.
  • Le dispositif de Pinel pour un investissement locatif peut être appliqué à un logement ancien. Le bien nécessite une réhabilitation s’il ne répond pas aux critères de décence.

Les risques d’acquérir un immobilier ancien

Vous devez savoir que l’acquisition d’un immobilier ancien a certains inconvénients. Le bien n’étant pas récent, il s’accompagne d’un passif pouvant faire bondir certains frais lors de l’achat. Il s’agit des :

  • frais d’acquisition qui sont plus élevés, 7 à 8 % contre 2 à 3 % pour un mobilier neuf ;
  • charges qui sont plus chères, car les dépenses d’entretien sont également importantes.

Si vous investissez dans un immobilier ancien, vous pouvez choisir de faire un rachat de crédit immobilier pour ne pas vous attendre à des travaux de rénovation coûteux.

Acquérir un immobilier ancien : les précautions à prendre

Immobilier ancien

Un immobilier ancien requiert la prise en compte de certaines précautions en ce qui concerne la qualité du bien.

La conformité d’un immobilier ancien

Si vous choisissez d’acheter dans l’ancien, la mise aux normes peut devenir votre cauchemar. Un immobilier ancien a été édifié dans une période où les normes étaient moins strictes.

Ainsi, avec une non-conformité des installations électriques, de chauffage, ou d’isolation thermique, des travaux de remise aux normes peuvent peser lourd dans votre budget.

Afin d’éviter cela, assurez-vous de bien vérifier la qualité de la construction à acquérir :

  • le respect des normes,
  • les autorisations délivrées,
  • etc.

Tout cela est valable pour une maison ancienne ou pour un appartement en copropriété. Réclamez au vendeur un maximum d’informations sur l’état du bien immobilier.

Le financement de son achat d’immobilier ancien

Acquérir un immobilier ancien est moins onéreux qu’acheter dans le neuf. Cependant vous ne pouvez pas vous dispenser pour autant de contracter un crédit immobilier.

Si vous disposez d’un budget assez modeste, investir dans la location-vente représente également une alternative intéressante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.